Différentes méthodes de distillation

DISTILLATION   


Distillation continue à colonne : interdite pour les eaux-de-vie de Cognac

Distillation continue à colonne : interdite pour les eaux-de-vie de CognacIl existe plusieurs techniques de distillation applicables aux eaux-de-vie qui diffèrent par la conduite de la distillation :

– la distillation « continue », interdite pour l’obtention des eaux-de-vie de Cognac. Elle est utilisée par exemple, pour l’élaboration de la vodka et d’une majeure partie du whisky.


Distillation discontinue dite « à repasse » : obligatoire pour les eaux-de-vie de Cognac

Distillation discontinue dite « à repasse » : obligatoire pour les eaux-de-vie de Cognac– la distillation discontinue ou double distillation dite également « à repasse » : c’est la distillation charentaise consacrée par les usages locaux, loyaux et constants, obligatoire pour l’obtention des eaux-de-vie de Cognac. Elle s’effectue en deux chauffes successives au moyen d’un alambic dit « charentais » qui est resté très artisanal.

La distillation « à repasse » permet une meilleure concentration aromatique

La double distillation permet de produire des eaux-de-vie aromatiques, contrairement à la distillation en continu dans des alambics à colonnes dont le but est de produire des eaux-de-vie plus neutres.

Le mode de chauffage, le temps de chauffage ainsi que la forme des appareils ont une influence sur la qualité des eaux-de-vie

distillation charentaise : chauffage à feu nuLe mode de chauffage, le temps de chauffage ainsi que la forme des appareils ont une influence sur la qualité des eaux-de-vie.

La forme des appareils contribue à filtrer les substances volatiles.




À VOIR AUSSI

Le détail des règles de l’Appellation