DISTILLATION

   

Alambic charentaisLa distillation charentaise doit être effectuée selon la méthode traditionnelle dite « à repasse » dans un alambic en cuivre.

Cette méthode consiste en une succession de deux étapes appelées « chauffes » :

  • la première « chauffe » désigne la distillation du vin et permet d’obtenir le brouillis ;
  • la deuxième « chauffe » ou « repasse » ou « bonne chauffe » désigne la distillation du brouillis et permet d’obtenir l’eau-de-vie de Cognac, après avoir écarté les produits de début et de fin de la distillation (également appelés « flegmes ») ;
  • lors de la première ou de la deuxième chauffe, peuvent être ajoutées au vin ou au brouillis les fractions de début et de fin de distillations précédentes, non retenues comme eau-de-vie de Cognac.

La distillation doit être achevée au plus tard le 31 mars de l’année qui suit la récolte