Le Moyen Âge

HISTOIRE DU COGNAC   


Le bassin de la Charente : une mentalité propice aux échanges commerciaux

Commerce du selLe vignoble de Poitou produit des vins qui, transportés par des navires hollandais venant chercher le sel de la côte, sont appréciés dans les pays bordés par la Mer du Nord.

Dès le Moyen Âge, apparaît dans la région grâce au fleuve Charente, une mentalité propice aux échanges commerciaux internationaux.

En effet, ce fleuve navigable était déjà baptisé « le sentier qui marche » par les Romains car il permettait aux navires de la côte de remonter aisément jusqu’à l’intérieur des terres charentaises.

À partir de cette époque, le vignoble s’étend progressivement vers l’intérieur du pays, en Saintonge et en Angoumois.

La ville de Cognac se distingue déjà pour son commerce du vin qui s’ajoute à l’activité d’entrepôt de sel connue depuis le XIe siècle.